Une famille se sépare

Une famille se sépare

Les points d’attention

Lors d’un divorce ou d’une séparation, on souhaite souvent prendre ses distances par rapport à l’ex-partenaire. Mais lorsqu’il y a des enfants communs, ce souhait de délimitation dans le temps et l’espace est difficile à mettre en œuvre.
Les enfants ont besoin de règles et structures claires. La plupart du temps, les enfants sont impartiaux et sont solidaires aussi bien de la mère que du père. C’est justement ce qui rend une séparation si difficile pour les enfants. Généralement, ils ne comprennent pas les parents et souhaitent seulement de pouvoir être auprès des deux parents. Des accords clairs et un droit de visite clair donnent aux enfants la certitude de voir régulièrement les deux parents.

Si l’on s’est séparé de manière plus ou moins pacifique, les conseils suivants peuvent peut-être aider:

Prise en charge des enfants
Réglez la question de la prise en charge des enfants. Où, chez qui les enfants habitent-ils? Si les deux parents ont le droit de garde, les deux doivent s’occuper des décisions concernant l’enfant, peu importe chez qui il réside. Les questions de prise en charge (crèche, grands-parents, amis, etc.:), décisions d’orientation scolaire, questions de santé (vaccins etc.) doivent être abordées en commun. En effet, les deux parents ont l’obligation de consulter l’ex-partenaire pour les décisions importantes. Faites appel à des conseils externes (par exemple conseil familial, APEA / autorité de protection de l'enfant et de l'adulte, assistant social scolaire, etc.) si vous n’arrivez pas à vous mettre d’accord.
Définissez le droit de visite aussi précisément que possible. Informez l’ex-partenaire de vos projets d’activités et de voyages. Observez les nouvelles règles de sortie du territoire avec des enfants: celles-ci stipulent que les sorties du territoire supposent toujours la confirmation écrite de l’autre partenaire. Ainsi, un shopping rapide en Allemagne peut vite tomber à l’eau s’il manque la confirmation correspondante.

Définissez les compétences.
Qui va chez le médecin, le dentiste, l’ophtalmologiste? Aux rencontres de parents d’élèves? Ou la fête à la crèche? À la fête de l’école? C’est une belle chose quand les deux parents peuvent être présents précisément à ces événements sociaux.
Qui peut être joint au téléphone, quand et comment, lorsque l’institutrice ou la crèche veut communiquer quelque chose? Communiquez ces décisions aux personnes correspondantes. N’oubliez pas que l’école est tenue de fournir des renseignements (si le tribunal n’a pas stipulé autre chose), mais n’est pas obligée de donner activement des informations. Donc, déterminez qui reçoit une information, une invitation ou autre et que ceci soit transmis à l’ex-partenaire.

Trouver partenaire ici

Cet article: