Oui à une relation - mais cette fois sans homme à la maison.

Oui à une relation - mais cette fois sans homme à la maison.

Le plus beau jour de la vie: le mariage. Le bon partenaire a été trouvé, les émois sont désormais là en permanence et on a la certitude que l’on veut vieillir avec cette personne. Malheureusement, même ces moments merveilleux trouvent parfois une fin disgracieuse. La confiance, qui constitue la base d’une relation, peut être complètement ébranlée. La route est alors longue avant qu’un nouveau partenaire puisse à nouveau obtenir une place. Mais une nouvelle relation est une chose, se remarier ou un appartement commun en sont une toute autre.

Claudia nous a raconté son histoire:

«Je m’appelle Claudia et j’ai une fille de huit ans. J’ai rencontré mon ex-mari en Turquie, un amour de vacances classique. Puis pendant 4 ans, je me suis toujours rendu 3 à 4 fois en Turquie pour passer du temps avec lui.

Nous avons alors décidé de nous marier parce que la situation ne pouvait pas durer et n’avait pas d’avenir. Nous avons donc procédé comme suit. Je me suis procuré tous les papiers, ce qui a pris environ 2 mois. J’ai pris l’avion pour la Turquie et nous nous sommes mariés. De retour en Suisse, j’ai demandé le regroupement familial et 2 mois plus tard mon grand amour était ici!

Je suis rapidement tombée enceinte. Il a immédiatement trouvé du travail, d’abord à la plonge d’un restaurant, ensuite comme collaborateur d’une entreprise de nettoyage. Tout était parfait! Nous étions très heureux et ce pendant sept ans!

Puis nous avons décidé de quitter la Suisse et de déménager en Turquie. Si possible avant la scolarisation de notre fille. Je me suis donc à nouveau consacrée à la paperasse et j’ai tout organisé.

Trois mois avant de nous lancer, mon mari avait alors quelque chose à m’avouer. D’abord curieuse, je fus effarée, triste et effondrée!
Il m’a dit qu’il avait une famille en Turquie et que deux enfants étaient déjà nés avant notre mariage. Le troisième est désormais en route!
J’étais comme anesthésiée. Et offensée!

Comment mon mari a-t-il pu si longtemps me tromper et me mentir? Et je ne m’en suis pas rendue compte! Je me suis fait des reproches, j’aurais dû remarquer quelque chose! Pourquoi est-il toujours rentré seul? Parce que prétendument ma belle-mère ne m’aimait pas. Je l’ai cru! Étais-je trop naïve? Je ne sais pas. Peut-être?! Mais quand on aime, on devrait pouvoir faire confiance à son partenaire, non? Ou faut-il vraiment tout examiner et vérifier?

Oui, ça s’est passé comme ça ... Ensuite, j’ai demandé le divorce. Six mois après son retour en Turquie, il a emménagé avec son autre famille.

Évidemment, il m’est désormais très difficile de reconstruire une base de confiance. Je ne sais pas si je pourrai un jour faire confiance comme je l’avais fait avec mon mari. Probablement pas! Car l’âme garde les cicatrices.

Et c’est pourquoi je ne veux pas d’un nouvel homme dans la maison! Cela fait déjà trois ans, mais j’ai l’impression que c’était hier. J’espère que je ne resterai pas seule. C’est pourquoi je suis sur célibataire-avec-enfant.ch , car je souhaite une relation où ma fille et moi trouvons notre place. Je suis convaincue que l’homme de ma vie viendra un jour, même si je ne l'épouserai probablement pas. Je fais confiance à mon destin!»

Trouver partenaire ici

Cet article: